menu_Fichier 1 pas_Fichier 1 pas2_Fichier 2 pas2_Fichier 3 pas2_Fichier 4 pas2_Fichier 5 arrow_Fichier 1 arrow_Fichier 2 Mail plot_Fichier 1 pen_Fichier 1 sign_Fichier 1 chiffres_Fichier 1 chiffres_Fichier 2 chiffres_Fichier 3 chiffres_Fichier 4 social_Fichier 1 social_Fichier 2 social_Fichier 3 social_Fichier 4 mediatheque_Fichier 1 mediatheque_Fichier 2 mediatheque_Fichier 3 mediatheque_Fichier 4 mediatheque_Fichier 5 mediatheque_Fichier 6 mediatheque_Fichier 8 mediatheque_Fichier 1 mediatheque_Fichier 2 cross
Header

1ER TERMINAL À CONTENEURS INAUGURÉ DANS LE RHIN SUPÉRIEUR DEPUIS 15 ANS

03/07/2018

1ER TERMINAL À CONTENEURS INAUGURÉ DANS LE RHIN SUPÉRIEUR DEPUIS 15 ANS

La Plateforme trimodale R3FLEX a ouvert ses portes vendredi 29 juin en toute convivialité, en réunissant pour l’occasion, son personnel, ses clients, partenaires et prestataires ayant participé au chantier lancé en 2016.

Une journée festive qui met à l’honneur les relations franco-allemandes et la multimodalité à travers la mise en place d’un Biergarten, en lieu
et place des futurs conteneurs, au bord du Rhin.

Cet événement vient célébrer une occasion rare puisque le dernier terminal trimodal inauguré dans la région du Rhin supérieur remonte à près de 15 ans (Terminal conteneurs Nord de Strasbourg), les disponibilités foncières bord à eau étant très limitées le long du Rhin.

L’ouverture de ce nouveau site spécialisé dans
le trafic de conteneurs est le résultat d’une demande croissante liée à l’augmentation du trafic
de conteneurs sur la place strasbourgeoise.
En effet, le nombre de conteneurs manutentionnés
a quasiment triplé depuis 2004 et dépasse
les 420 000 conteneurs (unités équivalent 20 pieds), tous modes confondus en 2017.

Ce nouveau terminal, d’une superficie de 4 hectares, aura une capacité de manutention trimodale 80 000 EVP par an. En fonction de sa montée
en charge, il pourra doubler sa superficie.

En novembre dernier, l’arrivée du nouveau portique à conteneurs annonçait l’ouverture prochaine de l’Espace R3FLEX. Le terminal a depuis été complété par 2 x 400 mètres de voies ferrées, un bâtiment administratif et deux reach stackers pour les mouvements sur la plateforme basse. Le terminal est également doté
de 24 prises reefer pour les conteneurs à température dirigée.

L’investissement total, d’un montant de 14 millions d’euros, vient renforcer l’offre logistique déployée par le PAS pour les industriels et entreprises de transport en Alsace du Nord.

Le portique à conteneurs prend place dans le prolongement des installations portuaires déjà existantes
à Lauterbourg : un quai de manutention vrac, une rampe d’accès à l’eau (RoRo) pour les colis de grand gabarit et un portique à colis lourd dont la capacité de levage est de 200 tonnes.

Ce 3ème terminal du Groupe PAS permet de manutentionner jusqu’à 29 conteneurs par heure (chaque conteneur peut peser jusqu’à 40 tonnes) et de traiter deux bateaux simultanément.

Le Port autonome de Strasbourg possède un terminal à conteneurs et colis lourds rue de Saint-Nazaire
à Strasbourg (au Sud de l’espace portuaire), dont le 1er portique a été inauguré en 1969 et le second en 1998. Plus au Nord, rue du Bassin du Commerce à Strasbourg, se situe un second terminal comportant deux portiques à conteneurs (datant de 2004 et 2009) et un portique ferroviaire inauguré en 2014.

R3FLEX : ESPACE ET ACCESSIBILITÉ

R3FLEX propose un espace à vocation industrielle et logistique de 48 ha, à aménager selon les besoins des promoteurs et dirigeants d’entreprises. Les espaces aménageables sont immédiatement disponibles dont des terrains directement connectés à l’eau ou au réseau ferré portuaire.
25 ha supplémentaires sont également aménageables sur demande.

Le PAS participe également à l’étude en cours, pilotée par le Conseil départemental du Bas-Rhin, sur l’exploitation de la ressource de géothermie profonde à proximité. La connexion de R3FLEX à ce potentiel de géothermie permettrait de l’alimenter en énergie renouvelable de manière pérenne.

À l’échelle du Rhin Supérieur, l’extension du port de Lauterbourg représente aujourd’hui l’une des dernières opportunités de développement foncier au bord du Rhin.

Le pôle industriel R3FLEX offre de nouvelles perspectives aux entreprises frontalières favorisant l’accessibilité et le transport de marchandises.

  • Par le Rail : La gare SNCF se trouve à 5 min, proposant des TER à fréquence régulière vers Strasbourg. Les villes de Strasbourg et Karlsruhe sont par ailleurs très bien desservies par le TGV.

Concernant le fret, le Port autonome de Strasbourg et SNCF Réseau ont travaillé plus de 2 ans sur une démarche partenariale visant à faciliter le passage de la frontière, ce qui a permis d’aboutir à des allègements notables. La gare de triage se situe à 5 min.

  • Par le Rhin : Directement relié au fleuve, l’acheminement des marchandises se fait en 35 heures vers Rotterdam ou Anvers sans aucune écluse.
  • Par la Route : l’espace bénéficie d’une très bonne liaison autoroutière A35 vers Strasbourg (40 min) et Mulhouse, A4 vers Paris, A5 vers l’Allemagne et Karlsruhe (25 min).

L’atout R3FLEX réside donc dans son caractère multimodal puisque les conteneurs empruntent indifféremment le rail, le fleuve (Rhin) ou la route, les 3 modes présents sur le port.

« Lauterbourg est un emplacement stratégique, au bord du Rhin, plus grand axe fluvial européen,
sur le Corridor européen Rhin-Alpes qui est le corridor fret le plus important à l’échelle européenne.
C’est aussi un port trimodal, critère déterminant pour la logistique qui a besoin de toujours plus de flexibilité et de possibilité de report d’un mode à l’autre : Rhin, rail, route. Cette disponibilité foncière avec cette qualité de service est devenue rarissime le long du Rhin », Catherine Trautmann, Présidente du PAS.

R3FLEX

VERS DE NOUVEAUX PARTENARIATS POUR L'EXPLOITATION DU TERMINAL MULTIMMODAL

Ce troisième terminal à conteneurs du Port autonome de Strasbourg entre aujourd’hui en fonctionnement sous la gestion de Rhine Europe Terminals, la filiale détenue à 100 % par le PAS. Cette gestion sera temporaire.

À l’automne prochain, le PAS lancera un appel d’offres pour une concession de services portant sur
la gestion de ce terminal et, en option, d’une partie du foncier à valoriser.

Le recours à l’outil concessif est une première pour le Port autonome de Strasbourg qui entend ainsi renouveler sa manière de gérer l’offre multimodale de son territoire en se rapprochant d’opérateurs privés spécialisés.

L’investissement lié au terminal s’élève à 14  M €. Il a pu être réalisé grâce à des cofinancements :

  • 21,9 % État
  • 20,7 % UE – FEDER et MIE (mécanisme d’interconnexion en Europe)
  • 4,2 % Région
  • 4,2 % Département du Bas-Rhin
  • 0,75 % Communauté de communes Plaine du Rhin
  • 48,25 % PAS

Cet investissement s’inscrit dans une opération d’aménagement globale entamée en 2011 et qui représente un montant total de plus de 30 Millions d’Euros pour répondre aux besoins actuels et futurs des entreprises.