menu_Fichier 1 pas_Fichier 1 pas2_Fichier 2 pas2_Fichier 3 pas2_Fichier 4 pas2_Fichier 5 arrow_Fichier 1 arrow_Fichier 2 Mail plot_Fichier 1 pen_Fichier 1 sign_Fichier 1 chiffres_Fichier 1 chiffres_Fichier 2 chiffres_Fichier 3 chiffres_Fichier 4 social_Fichier 1 social_Fichier 2 social_Fichier 5 social_Fichier 3 social_Fichier 4 mediatheque_Fichier 1 mediatheque_Fichier 2 mediatheque_Fichier 3 mediatheque_Fichier 4 mediatheque_Fichier 5 mediatheque_Fichier 6 mediatheque_Fichier 8 mediatheque_Fichier 1 mediatheque_Fichier 2 cross
Header

Bilan 2020 et perspectives 2021 du PAS

01/02/2021

Anne-Marie Jean, Présidente des Ports de Strasbourg, en présence de la direction générale, a présenté ses vœux à l’ensemble du personnel du Groupe PAS le 25 janvier 2021. Cet évènement annuel, pour la première fois 100 % digital, permet de dresser le bilan de l’année 2020 et de présenter les perspectives d’avenir. 2021 sera notamment marquée par le déménagement du PAS dans son nouveau siège, au cœur de la première zone d’activité régionale, par l’implantation de sa filiale RET dans de nouveaux locaux et par le lancement de projets innovants côté Batorama.

Trafics 2020 : maintien d’un haut niveau de service pendant la pandémie

Le trafic fluvial global s’établit à 6,8 millions de tonnes soit une baisse de 9,5 % par rapport à 2019. Le coup d’arrêt du secteur du BTP, observé au premier semestre lors du confinement, a notamment pesé sur la production et par conséquence sur le transport de matériaux de construction. Cette tendance est observée à l’échelle du Rhin supérieur.

Le trafic ferroviaire atteint 1 230 000 tonnes dont 60 % de conteneurs, un tonnage en deçà de l’excellente année de 2019 (1 365 000 tonnes) mais qui reste une belle performance pour une année si particulière.

Pour maintenir la chaîne logistique et garantir l’approvisionnement des entreprises et des particuliers (énergies, alimentations, produits manufacturés), les équipes du groupe PAS sont restées pleinement mobilisées sur site ou en télétravail, sans interruption de service.

Les effets de la pandémie se sont surtout fait sentir sur les activités touristiques du Groupe. L’année 2020 enregistre moins de 15 000 passagers sur les croisières rhénanes alors que l’activité, en forte croissance depuis 2017, atteignait 230 000 passagers en 2019.

Rhine Europe Terminals

Rhine Europe Terminals a maîtrisé l’impact de la baisse de trafic avec 363 229 EVP* manutentionnés tous modes de transport confondus, soit une baisse de 4,7 % par rapport à l’année antérieure.

Le nombre de conteneurs traités par la voie fluviale reste en croissance : + 4,4 % par rapport à l’année dernière qui était déjà une bonne année.

Le trafic ferroviaire diminue légèrement en volume (-3,3 %) tout en maintenant les 15 navettes ferroviaires hebdomadaires au départ de Strasbourg.

C’est donc le transport routier qui a été le plus pénalisé par les trafics interrompus localement et la baisse d’activité de certaines entreprises alsaciennes pendant le premier confinement, avec -8,2 %.

 

*EVP : L’équivalent vingt pieds, ou EVP (en anglais, twenty-foot equivalent unit : TEU) est une unité de mesure de conteneur / chiffres provisoires 2020

2020, c’est aussi une année de chantier qui s’achève avec succès pour RET.

Rue de Saint-Nazaire à Strasbourg, le terminal conteneurs Sud a été totalement réaménagé pour étendre la surface de stockage, fluidifier le trafic, améliorer l’accès des poids lourds et offrir de nouveaux espaces de travail aux salariés de RET.

L’emménagement de la filiale dans ses nouveaux locaux aura lieu mi-mars 2021.

Batorama

La mise à l’arrêt à deux reprises de l’activité de Batorama lors des confinements a fortement impacté le trafic : 166 535 passagers ont été accueillis en 2020, soit seulement 20 % du trafic de l’année précédente.

Batorama a réinventé son offre et déployé de nouvelles opérations à destination du public local et de sa communauté :

  • Théâtre sur l’eau avec la Compagnie Pied de Biche,
  • Croisières dégustations dans le cadre du « Fascinant Week-end, Vignobles & Découvertes », en collaboration avec Un Cantalou (bar à vins & fromages),
  • Partenariat avec France Bleu dans une émission 100 % VIP qui met à l’honneur une personnalité ou des célébrités
  • L’Ill Musicale : fête de la musique avec Harfang Evènement
  • Visites du Port commentées : Strasbourg-sur-Mer, etc.

Malgré le contexte, Batorama poursuit son engagement dans les investissements pour une flotte zéro émission et plus modulable. Les offres sont en cours d’analyse concernant la réalisation d’un bateau électrique de présérie en 2021. En parallèle, cette nouvelle flotte verra aussi les pontons d’accueil se renouveler.

Enfin, à travers son nouveau bateau NAOS, Batorama proposera en 2021 de nouvelles prestations :

  • Bateau taxi avec une facturation au 1/4 h ;

Bateau Lounge : Naos by Batorama avec possibilité de le louer à l’heure avec des services additionnels (champagne, panier gourmand etc…).

La transition écologique dans les faits

Le Groupe PAS poursuit la mise en œuvre de sa stratégie d’entreprise PHENIX, reposant notamment sur une accélération des investissements et projets d’envergure en faveur de la transition écologique de la première zone d’activités du grand Est.

 

R-PAS : un réseau de chaleur bas carbone au port

On l’appelle chaleur « fatale » : c’est l’énergie thermique dissipée par l’ensemble des fours, chaudières, réacteurs et machines qu’utilisent les entreprises industrielles pour produire des biens et matériaux. Cette ressource est une opportunité énergétique dont le Port autonome de Strasbourg, R-CUA, filiale de la société d’économie mixte R-GDS, et la Banque des Territoires ont décidé de se saisir. Valoriser la chaleur fatale en énergie vertueuse : c’est l’objectif de la Société R-PAS dont la mise en service va débuter en 2021, en récupérant la chaleur émise par le papetier Blue Paper. A terme, un potentiel de 160 GWh est à exploiter sur le port, soit l’équivalent de la consommation de 35 000 logements.

 

Multimodalité

Multimodal par essence, le PAS souhaite donner un nouvel élan au trafic ferroviaire pour renforcer ce mode de transport massifié. Les travaux d’allongement et d’électrification des voies permettant d’accueillir des trains de plus grande capacité ont été achevés en décembre 2020. Rappelons qu’un train transporte en moyenne une centaine de conteneurs.

L’offre multimodale dans le Nord de l’Alsace se renforce avec l’attribution, en avril 2020, de la concession du terminal de Lauterbourg à la Société Lauterbourg Rhine Terminal qui associe Paris Terminal, Haeger&Schmitt, CFT et le PAS, et dont l’entrée en service a démarré ce mois-ci.

 

Logistique urbaine 

L’acheminement des marchandises au cœur de villes devient un enjeu logistique de premier ordre au niveau national. Dès le début de l’année 2020, le PAS a accueilli la Société pionnière ULS (Urban Logistic Solutions) pour effectuer la livraison des derniers kilomètres entre le port et les commerçants du centre-ville strasbourgeois à l’aide de bateaux et vélos cargo.

 

Pistes cyclables ― PEPS

En partenariat avec l’Eurométropole, le PAS a achevé en décembre un nouveau tronçon de pistes cyclables de 1,2 km desservant les entreprises de la rue du Havre et reliant le réseau cyclable de la ville sous l’Avenue du Rhin. Ces travaux portent le réseau cyclable du PAS à 6 km.

En parallèle, un diagnostic sur les habitudes de déplacements des salariés de l’espace portuaire dans leur trajet domicile-travail a été réalisé en 2020. Il démontre chez les autosolistes un réel désir de changer leurs habitudes en faveur notamment du vélo. La construction de pistes cyclables se poursuit afin de proposer un réseau sécurisé aux futurs cyclistes de la zone sud :

  • 2021 : rue de La Rochelle 1 km,
  • 2022 : rue de Lorient / chemin du Schulzenfeld, 600 m.

Un groupe engagé pour l’économie locale :

Pour rénover et moderniser l’espace portuaire, le PAS a investi chaque année au service de la qualité des infrastructures mises à disposition des entreprises, notamment :

  • La réfection complète et la mise en valeur de la contre-allée de la Rochelle sur 900 m, comprenant voirie et accès, conception paysagère en connexion avec la rue de La Rochelle, réseaux, et éclairage LED.
  • La réfection de la voirie giratoire rue de Bayonne / Biarritz et aménagement paysager.
  • En 2020, le PAS a porté son attention sur la perception paysagère de son territoire et préparé ainsi à l’accueil d’un public plus urbain. L’aménagement de la rue du port du Rhin et de la rue du bassin de l’industrie : voiries, éclairage, sécurisation des passages à niveau, paysagement, projection de gobos, en sont un bel exemple.

 

En 2021, le PAS poursuivra ses efforts afin d’offrir aux acteurs de développement économique régional les moyens de leur succès :

Modernisation de l’outillage :

  • Acquisition de 4 stackers
  • Travaux de modernisation des portiques des 3 terminaux du Groupe PAS
  • Étude et travaux de réfection des installations électriques (livraison, distribution) du TC Sud

Développement et amélioration de la desserte ferroviaire et fluviale :

  • Études préalables au développement d’un terminal ferroviaire
  • Financement de l’étude de faisabilité de l’allongement de la voie 5 en gare de Neudorf
  • Études préalables et planification des marchés de prestations en vue de la réalisation de la gare fluviale de la Minoterie.

 

Les entreprises portuaires s’engagent aussi sur le territoire portuaire :

Depuis 2020, l’espace portuaire a le plaisir d’accueillir la société Bio Brasseurs, rue de Boulogne, qui produit localement des boissons rafraîchissantes.

 

2021 verra se concrétiser de grands chantiers menés par les entreprises :

  • La construction du siège internationale de SOPREMA et l’extension de son espace de production.
  • L’agrandissement des capacités d’hébergement web de la société informatique OVH (On vous héberge).
  • L’extension de l’usine SATI (Société Alsacienne de Torréfaction et d’Importation de café) permettant à l’entreprise d’améliorer ses capacités de production sur son site centenaire.

Retour au port

En rejoignant le cœur du port d’ici quelques semaines, le siège du PAS n’effectue pas seulement un déménagement historique (depuis 1926 rue de la Nuée Bleue) mais réalise une véritable démarche de modernisation des processus internes et externes : accélération de la dématérialisation, nouvelles habitudes de travail dans le cadre de la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise, etc.

 « En avril prochain les équipes du PAS profiteront du confort du nouveau siège, navire amiral de l’espace portuaire. Nous souhaitons que les partenaires des Ports de Strasbourg (entreprises, associations, institutions locales et européennes) y trouvent rapidement une proximité renforcée et l’écoute qui caractérisent le Port et font grandir la communauté portuaire ainsi rassemblée » Anne-Marie Jean, Présidente Groupe PAS.