menu_Fichier 1 pas_Fichier 1 pas2_Fichier 2 pas2_Fichier 3 pas2_Fichier 4 pas2_Fichier 5 arrow_Fichier 1 arrow_Fichier 2 Mail plot_Fichier 1 pen_Fichier 1 sign_Fichier 1 chiffres_Fichier 1 chiffres_Fichier 2 chiffres_Fichier 3 chiffres_Fichier 4 social_Fichier 1 social_Fichier 2 social_Fichier 3 social_Fichier 4 mediatheque_Fichier 1 mediatheque_Fichier 2 mediatheque_Fichier 3 mediatheque_Fichier 4 mediatheque_Fichier 5 mediatheque_Fichier 6 mediatheque_Fichier 8 mediatheque_Fichier 1 mediatheque_Fichier 2 cross
Header

VIGIE, la dématérialisation totale des droits de port au PAS

27/03/2019

Le Port autonome de Strasbourg poursuit sa digitalisation avec la mise en service de VIGIEsip (système informatique portuaire), outil de déclaration des droits de port conçu par Bordeaux Port Atlantique. À Strasbourg, VIGIEsip s’applique aussi bien au transport fluvial de marchandises que de passagers.

Une collaboration avec le port de Bordeaux

VIGIEsip, qui a été développé par Bordeaux Port Atlantique, est déjà utilisé dans 15 Grands Ports Maritimes (GPM) et ports décentralisés français, pour gérer l’organisation et les formalités administratives de l’escale d’un navire. L’intérêt de VIGIEsip est de respecter les particularités de chaque place portuaire et de s’adapter aux méthodes de travail des utilisateurs en offrant de nouvelles fonctionnalités.

Cependant, son adaptation au Port autonome de Strasbourg (PAS) est une première pour un port fluvial. En effet, le module de gestion des droits de port de VIGIEsip a été spécifiquement repensé pour le PAS et prend en compte les organisations fluviales des trafics vrac, conteneurs et passagers, la gestion des différents statuts douaniers et le multilinguisme français/anglais/allemand.

« Le projet PAS est un projet très riche et complexe qui nous a permis de couvrir des besoins nouveaux en matière de gestion de droits de port, les processus étant différents entre les ports maritimes et les ports fluviaux. Il montre l’adaptabilité de VIGIEsip », explique Stéphanie Sicot, chef du projet PAS au sein de Bordeaux Port Atlantique.

Un outil répondant aux besoins du marché

Depuis le 1er janvier 2019, VIGIEsip facilite la déclaration des droits de port. Les échanges d’information entre entreprises, PAS et services douaniers sont totalement dématérialisés afin de permettre des gains de temps et de productivité à tous. L’outil permet notamment de générer les statistiques fluviales mensuelles et annuelles.

VIGIEsip est accessible via un navigateur Internet. Il a été conçu en coordination avec la Direction régionale des Douanes. Son usage n’entraîne aucun coût supplémentaire pour les entreprises.

Fin 2018 et début 2019, les entreprises qui réalisent du transport fluvial de marchandises et les compagnies de croisières ont été invitées, d’une part, à des formations d’une demi-journée pour prendre en main l’outil, d’autre part, à signer une convention leur autorisant son utilisation. Aujourd’hui, une centaine d’entreprises est utilisatrice du service VIGIEsip pour le PAS.

« Avec VIGIEsip, la communauté portuaire fait un pas de plus vers le Smart Port », conclut Jean-Louis Jérôme, Directeur général du PAS.