menu_Fichier 1 pas_Fichier 1 pas2_Fichier 2 pas2_Fichier 3 pas2_Fichier 4 pas2_Fichier 5 arrow_Fichier 1 arrow_Fichier 2 Mail plot_Fichier 1 pen_Fichier 1 sign_Fichier 1 chiffres_Fichier 1 chiffres_Fichier 2 chiffres_Fichier 3 chiffres_Fichier 4 social_Fichier 1 social_Fichier 2 social_Fichier 3 social_Fichier 4 mediatheque_Fichier 1 mediatheque_Fichier 2 mediatheque_Fichier 3 mediatheque_Fichier 4 mediatheque_Fichier 5 mediatheque_Fichier 6 mediatheque_Fichier 8 mediatheque_Fichier 1 mediatheque_Fichier 2 cross
Header

Un peu d’histoire

L’histoire de Strasbourg et celle de son port sont étroitement liées.

 

De tout temps,les activités fluviales ont contribué à la vitalité de la cité.

 

Au Moyen-Âge, l’activité portuairese concentre sur l’Ill, près de l’Ancienne Douane, sous l’impulsion de la puissante Corporation de l’Ancre qui jouit durant des siècles d’un quasi monopole sur le Rhin jusqu’à Mayence.

Au 19e siècle, Strasbourg est relié au réseau intérieur français par les canaux du Rhône au Rhin et de la Marne au Rhin ouverts respectivement en 1832 et 1853.

 

Le Bassin de l’Hôpital est creusé dans les années 1880 pour l’accueil des péniches de canal.

 

Puis le Bassin d’Austerlitz, véritable origine du port rhénan d’aujourd’hui, accueille le premier bateau
à vapeur en 1892.

Au début du 20e siècle sont creusés les Bassins du commerce et de l’industrie, marquant l’ouverture directe sur le Rhin. Le port est alors municipal.

 

En 1926, le Port autonome de Strasbourg est créé sous la forme d’un établissement public, en application d’une convention entre l’État et la Ville de Strasbourg, pour assurer l’extension des installations portuaires. En 2016, l’établissement a fêté son 90e anniversaire.

 

L’établissement poursuit le développement de la circonscription portuaire strasbourgeoise avec la réalisation de l’Écluse sud, des Bassins des remparts, Vauban et René Graff (1927-1931), du Port aux Pétroles (1927, étendu en 1963), des avant-ports Nord (1927) et Sud (1935), puis de la partie sud du port (à partir de 1950), ainsi que l’aménagement des zones annexes de Marckolsheim à Lauterbourg.

OUVRAGE : UN PORT AU COEUR DE LA VILLE

Créé en 1926 par la Ville de Strasbourg et l’État français l’établissement public « Port autonome de Strasbourg » (PAS) sert de point d’entrée pour les produits d’Outre-mer. Didier Bonnet, journaliste, et Jean-François Kovar, historien, racontent l’histoire de la navigation fluviale bien avant le PAS, puis le développement du port au cœur de la ville et désormais, le retour de l’urbanisme jusque sur les rives du Rhin. Cet espace, atout décisif pour l’économie de l’Eurométropole et du bassin rhénan, est évoqué à travers divers portraits de ceux qui l’ont construit et le font vivre. Une sélection d’images de Frantisek Zvardon et des documents d’archives témoignent de l’activité portuaire passée et présente.

 

Auteurs : Didier BONNET, Jean-François KOVAR
Photographe : Frantisek ZVARDON

 

Ouvrage notamment disponible en boutique Batorama,

18 Place de la Cathédrale à Strasbourg.

 

COMMANDER