menu_Fichier 1 pas_Fichier 1 pas2_Fichier 2 pas2_Fichier 3 pas2_Fichier 4 pas2_Fichier 5 arrow_Fichier 1 arrow_Fichier 2 Mail plot_Fichier 1 pen_Fichier 1 sign_Fichier 1 chiffres_Fichier 1 chiffres_Fichier 2 chiffres_Fichier 3 chiffres_Fichier 4 social_Fichier 1 social_Fichier 2 social_Fichier 5 social_Fichier 3 social_Fichier 4 mediatheque_Fichier 1 mediatheque_Fichier 2 mediatheque_Fichier 3 mediatheque_Fichier 4 mediatheque_Fichier 5 mediatheque_Fichier 6 mediatheque_Fichier 8 mediatheque_Fichier 1 mediatheque_Fichier 2 cross
Header

VIRIDIAN s’implante sur l’espace portuaire de Lauterbourg

07/06/2022

Viridian installe la première usine française de production de lithium pour batteries aux Ports de Strasbourg, sur le site de Lauterbourg

Façade maritime du Grand-Est, les Ports de Strasbourg accueillent les entreprises à vocation industrielle et logistique sur près de 100 km le long du Rhin, entre Marckolsheim et Lauterbourg. C’est le choix stratégique qu’a opéré Viridian en choisissant Lauterbourg pour son 1er site de production de lithium, au cœur de l’Europe.

Viridian s’implante sur l’espace portuaire de Lauterbourg

Basée à Strasbourg, l’entreprise industrielle française Viridian Lithium annonce le lancement officiel de son projet de construction de la première usine française de production de lithium de qualité batterie.

Dès 2025, sur 20 hectares, Viridian aura une capacité de production de 25 000 tonnes par an d’hydroxyde de lithium, avec une capacité d’expansion continue vers 100 000 tonnes (annuel) à l’horizon 2030.

Cela permettra de répondre entièrement à la demande de lithium de qualité batterie pour la production de 2 millions de véhicules électriques par an.

Grâce à son processus de fabrication, Viridian permettra aux constructeurs automobiles européens de répondre aux objectifs de neutralité carbone de l’Europe.

L’atout du transport fluvial possible au départ de Lauterbourg, contribuera à l’objectif Viridian : un lithium à l’intensité carbone la plus basse au monde.

Viridian s’est engagé avec Technip Energies pour compléter l’étude de faisabilité définitive en vue d’un partenariat EPC et avec Veolia Water Technologies pour commencer un programme de tests pour valider l’ingénierie des procédés.

Le projet vise la création de 250 emplois directs et 600 emplois indirects.

Viridian a choisi Lauterbourg et la Région Grand-Est au cœur des centres d’excellence de la chimie et de la physique des matériaux, dans un écosystème dynamique en matière d’accompagnement des entreprises et d’accélération de leurs projets industriels.

Lauterbourg : disponibilité foncière attractive….

Le territoire portuaire de Lauterbourg propose un espace à vocation industrielle et logistique de 48 hectares, à aménager selon les besoins des promoteurs et dirigeants d’entreprises. Les espaces aménageables sont immédiatement disponibles dont des terrains directement connectés à l’eau et au réseau ferré portuaire.

À l’échelle du Rhin Supérieur, le site de Lauterbourg représente aujourd’hui l’une des dernières opportunités de développement foncier au bord du Rhin.

Le pôle industriel offre de nouvelles perspectives aux entreprises frontalières favorisant l’accessibilité et le transport de marchandises par :

  • Le rail la gare SNCF se trouve à 5 minutes, proposant des TER à fréquence régulière vers Strasbourg. Les villes de Strasbourg et Karlsruhe sont par ailleurs très bien desservies par le TGV.

Concernant le fret, le Port autonome de Strasbourg et SNCF Réseau ont travaillé plus de 2 ans sur une démarche partenariale visant à faciliter le passage de la frontière, ce qui a permis d’aboutir à des allègements notables. La gare de triage se situe à 5 minutes ;

  • Le Rhin directement relié au fleuve, l’acheminement des marchandises se fait en 35 heures vers Rotterdam ou Anvers sans aucune écluse ;
  • La route l’espace bénéficie d’une très bonne liaison autoroutière A35 vers Strasbourg (40 minutes) et Mulhouse, A4 vers Paris, A5 vers l’Allemagne et Karlsruhe (25 minutes).

Son atout réside donc dans son caractère multimodal puisque les conteneurs empruntent indifféremment le rail, le fleuve (Rhin) ou la route, les 3 modes présents sur le port.

L’investissement total, d’un montant global de 30 millions d’euros, vient renforcer l’offre logistique déployée par le PAS pour les industriels et entreprises de transport en Alsace du Nord.

…associée à un port multimodal récent

En 2020, les Ports de Strasbourg ont choisi un nouvel opérateur pour exploiter le terminal multimodal
de Lauterbourg : la société Lauterbourg Rhine Terminal SAS. 

LAUTERBOURG Rhine Terminal (LRT) : un expert de la logistique multimodale

Créée en février 2020 spécialement pour exploiter le terminal, la société LRT associe différentes expertises françaises et allemandes du secteur :

  • Paris Terminal est une société spécialisée dans la manutention portuaire, fluviale, ferroviaire, routière et le premier opérateur national de transport intérieur avec une expérience de plus de 20 ans dans le domaine ;
  • Sogestran Logistics leader français du transport fluvial et maritime avec une flotte de plus de 200 unités ;
  • Haeger & Schmidt offre des solutions trimodales autour du conteneur en intégrant services réguliers et terminaux le long du Rhin, ainsi que des services globaux pour des colis lourds ;
  • les Ports de Strasbourg deuxième port fluvial de France, ont souhaité s’associer dans le développement du troisième terminal multimodal de son territoire.

Une offre de services pour un transport de marchandises plus durable

Sur 6 hectares, LRT offre des services de manutention de conteneurs par le fleuve grâce à un portique pouvant traiter jusqu’à 29 conteneurs par heure, le ferroviaire grâce aux deux fois 400 mètres de voies ferrées, et la route grâce aux 2 reachstackers. La capacité de manutention trimodale du terminal est de 80 000 EVP par an.

Lauterbourg Rhine Terminal offrira également des services de manutention pour les colis lourds dès 2023 grâce à un portique pouvant soulever jusqu’à 200 tonnes et une rampe Ro/Ro, déjà opérationnelle.

Ports de Strasbourg possèdent un terminal à conteneurs et colis lourds rue de Saint-Nazaire à Strasbourg (au Sud de l’espace portuaire), dont le 1er portique a été inauguré en 1969 et le second en 1998. Plus au Nord, rue du Bassin du Commerce à Strasbourg, se situe un second terminal comportant deux portiques à conteneurs (datant de 2004 et 2009) et un portique ferroviaire inauguré en 2014. Les deux terminaux strasbourgeois sont gérés par RHINE EUROPE TERMINALS, filiales à 100% du Groupe PAS.

« Nous sommes fiers d’accueillir une entreprise dont l’activité et les objectifs répondent à nos ambitions en matière d’économie responsable et durable. Ports de Strasbourg
– mènent une politique volontariste en matière d’incitation à l’usage des modes de transports alternatifs à la route,
– soutiennent l’investissement et la recherche à travers ses projets et son actionnariat,
– favorisent ainsi 10 000 emplois directs sur son territoire», tient à souligner Claire Merlin, Directrice générale des Ports de Strasbourg.